Courtier des tableaux de peinture : Les secrets du métier

le-courtage
Pourquoi le courtage est l’activité la moins connue dans le marché de l’art ?
novembre 4, 2015
Les secrets du métier

Un courtier d’art est un apporteur d’affaires, toute personne, physique ou morale, qui se livre à une activité d’intermédiaire dans des opérations de vente ou d’achat de biens ou de prestation de services. Sa mission principale consiste à permettre aux parties de se mettre d’accord sur les modalités de l’opération envisagée, en vue de la conclusion d’un contrat.

Le rôle d’un courtier d’art

Le courtier d’art est un professionnel dont la mission consiste à mettre en relation les acheteurs et les vendeurs d’œuvre d’art. À la différence de l’agent commercial, il ne représente pas le client qui fait appel à ses services (le donneur d’ordre), mais il se contente uniquement de le mettre en relation avec un acheteur ou un vendeur potentiel et ne prend pas d’engagement pour son compte.

L’activité du courtage d’art

Il s’agit d’une activité indépendante, en entreprise individuelle ou en société. Il n’est ni question de l’achat des biens ni de prestations de services, pour le compte d’un commettant. Le principal objectif consiste exclusivement à mettre en relation d’affaires un vendeur ou un acheteur avec son donneur d’ordre.

Le courtier commence toujours par effectuer un travail d’analyse suivant les besoins et les attentes de ses clients (particuliers, entreprises ou institutions). Il tâche de dénicher sur le marché les offres qui pourraient intéresser les acheteurs d’œuvres d’art. Dès qu’il trouve une pièce de valeur, il doit tout de suite contacter les potentiels acquéreurs afin de négocier le meilleur prix de vente possible. Il peut aussi jouer le rôle de conseiller en proposant l’achat des œuvres spécifiques dans le but de contribuer à la constitution de collections pertinentes.

Les secrets d’un courtier de tableaux de peinture

Le courtier de tableaux doit disposer de maintes compétences professionnelles. Il doit faire preuve de méthode en jouant le rôle d’un psychologue pour parvenir à aider ses clients à établir un bilan précis de leur situation. Il doit pratiquer l’anglais à bon escient, avoir une bonne connaissance des marchés étrangers et traquer la moindre innovation dans les prestations offertes par les assureurs. Il ne doit jamais se laisser surprendre ou dépasser par le cours des événements. L’anticipation est l’une de ses qualités requises. Il doit être capable d’anticiper tous les changements qui peuvent survenir dans la situation personnelle, le cadre de vie ou l’activité professionnelle d’un client.