La différence entre un distributeur d’art, un courtier d’art, et un agent d’art

Brokerage
Brokerage, intermédiaire entre acheteurs et vendeurs qui sont passionnés d’art
juin 17, 2016
Art brokers,
Art brokers, des spécialistes dans un domaine particulier en art
juin 17, 2016
un distributeur d’art

Le métier du marché de l’art inclut différents domaines d’activités comme l’antiquaire, commissaire-priseur, courtier, critique d’art, expert ou consultant, galeriste… Découvrons la différence entre un courtier d’art, un agent d’art et un distributeur d’art à travers les quelques explications.

Quelques experts intervenant dans le marché de l’art

Le marché de l’art inclut différents professionnels comme l’antiquaire qui est un historien, disposant de nombreuses connaissances théoriques et qui maitrise certaines techniques de restauration. Son rôle est de rechercher et identifier les pièces qu’il revendra. Pour y parvenir, il est présent dans les expositions, salle de vente et parfois chez les particuliers. Le commissaire-priseur s’occupe de l’inventaire de biens, la rédaction de catalogues de vente, l’estimation vente aux enchères d’objets mobiliers.

Le critique d’art exerce également un autre métier comme un conservateur, un journaliste ou un enseignant. L’expert d’art ou consultant en art réalise des estimations des biens vendus des commissaires-priseurs. Ce spécialiste assiste souvent le commissaire-priseur lors des ventes d’œuvres d’art. Le galeriste est un marchand spécialisé souvent dans l’art moderne et contemporain. Comme pour l’antiquaire, son rôle consiste à repérer et acheter des œuvres et objets afin de les présenter à la vente.

Le galeriste organise des expositions thématiques ou monographiques. Ce professionnel définit la valeur des œuvres à vendre et se prononce sur leur authenticité.

Courtier d’art

L’objectif d’un courtier en art est de jouer l’intermédiaire de commerce afin de rapprocher le vendeur de l’œuvre et l’acheteur en vue de conclure une vente. Le courtier intervient de manière indépendante, travaille pour une entreprise individuelle ou une société. À la différence d’un agent expert en art, le courtier d’art ne représente pas son client qui est le donneur d’ordre.

Le courtier d’art ne s’engage pas envers le client qui fait appel à ses services puisque son objectif se limite à la mise en relation entre l’acheteur ou un vendeur potentiel. Bien que le contrat du courtier soit libre, le paiement peut se faire de manière forfaitaire ou proportionnelle à la valeur de la transaction. Il est recommandé de rédiger le document pour éviter d’éventuels litiges. Le courtier d’art est un marchand qui travaille sans galerie ni boutique.

Agent d’art et distributeur d’art

L’agent d’art est un mandataire et un professionnel indépendant qui n’est pas lié par un contrat de louage de service. Son rôle est de négocier et conclure des contrats de vente d’œuvres d’art. Le distributeur d’art peut-être considéré comme le commissionnaire. Son but consiste à acheter ou vendre des œuvres d’art.