Le courtier est-il un expert d’art ?

acheteur de l'œuvre d'art
Entre le galeriste et l’acheteur de l’œuvre d’art
novembre 4, 2015
Guide Annonce
Guide Annonce
novembre 16, 2015
Le courtier

Le courtier n’est pas uniquement un artiste passionné de modèles vestimentaires, de chaussures et autres accessoires mettant en valeur son œuvre. Il peut être un expert d’art par excellence, une personne sensible et capable déceler le sens d’un tableau de peinture contemporain comme jacques doucet le collectionneur et mécène, qui est à l’origine de l’actuelle bibliothèque de l’INHA.

Les couturiers experts d’art

Il n’est pas l’apanage de qui que ce soit de déchiffrer une œuvre, la comprendre et en saisir le vrai message véhiculé. Il n’est pas non plus donné à n’importe qui d’évaluer une création artistique, de dire qu’elle est sublime et ou sans valeur. Mais quand il s’agit des grands couturiers et collectionneurs d’art, on ne peut que s’incliner devant eux et les croire sans objection.

Doucet collectionneur et expert d’art

Jacques Doucet est né à Paris, le 19 février 1853. Son père, Édouard Doucet, avait une entreprise de chemises pour hommes, et sa mère, Mathilde Doucet, née Gonnard, tenait une boutique de dentelles et de lingeries pour dames. Les deux entreprises étaient situées de part et d’autre du 21, rue de la Paix.

Le couturier collectionneur

C’est à partir de 1875 que Jacques Doucet à commencé à étendre les activités de l’entreprise familiale en y ajoutant la réalisation de robes et de manteaux. Grâce à sa créativité la maison Doucet devient rapidement une icône de la mode parisienne à la fin du XIXe siècle avec les tailleurs, jaquettes de loutre, jupons vaporeux et ornés font sa renommée. Parmi les assistants de Doucet, plusieurs personnages de la couture émergent, tels que Madeleine Vionnet (1876-1975) et Paul Poiret (1879-1944).

Outre sa passion pour la couture Doucet avant était un grand collectionneur d’œuvres d’art : mobilier, objets décoratifs, principalement du XVIIIe siècle. Parmi les chefs-d’œuvre qu’il rassemble les Bulles de savon de Chardin, ou encore un Portrait de jeune femme par Sir Thomas Lawrence.

Dans son entreprise, il était entouré d’excellents collaborateurs : le critique d’art René-Jean (1879-1951) est son premier bibliothécaire, Noël Clément-Janin (1862-1947) constitue le cabinet d’estampes modernes. Des spécialistes, comme l’orientaliste Édouard Chavannes (1865-1918), sont aussi sollicités.

Yves Saint Laurent couturier et collectionneur d’art

Yves Saint Laurent est aussi un expert d’art par excellence qui a choisi de montrer sa relation avec l’Art à maintes reprises. Il était passionné par la peinture, qui a beaucoup inspiré ses créations. Il a toujours voulu tisser des liens entre la peinture et le vêtement, parce qu’il est persuadé qu’un peintre est témoin de son époque et peut accompagner la vie de chacun.

L’Afrique l’a beaucoup séduit puisqu’elle recèle des trésors de création et d’imagination. Il aime aussi d’autres peintres comme Mondrian, Matisse, Braque, Picasso, Bonnard, Léger…

————————

Pour aller plus loin : Cliquez ici